Actus

29/07/2013

Un week-end mal entamé mais terminé en beauté : victoire au triathlon 5150 de Marseille !

posté à 22h27

Le titre est explicite : si j'avais pu me douter samedi matin vers 11h à Zürich de ce qui allait se passer 22h plus tard à Marseille, je pense que je ne l'aurais pas cru...

Tout commence donc samedi à Zürich. Suite à une bonne préparation pour ce week-end prévu de longue date -au départ pour me qualifier à la finale 5i50 de Des Moines- j'étais plutôt confiant. Le départ est donné à 10h et je suis de suite très bien placé sur les premiers 200m. C'est la qu'une mini série noire commence pour moi : le parcours était différent de celui que j'avais observé sur la course précédente (1h auparavant) et j'attaque la première bouée dans le mauvais sens et perds un joli lot de places ainsi que le bénéfice de mon bon départ. Encore douteux pour la bouée suivante, je ne remonte pas et reste dans les pieds. Quelques cassures se forment devant, et je ne peux pas les voir se former... Je sors à environ 25-30'' de la tête. Pas encore rédhibitoire... Mais je ne me doutais pas que la T1 poserait problème sur cette course sans combinaison et me retrouve avec la sangle de ma jugulaire sortie de son logement + quelques crampes légères dans le parc. Obligé de m'arrêter pour remettre la sangle, je perds encore de précieuses secondes. Ensuite ce ne sont pas les grosses jambes, je perds une lentille de contact, et surtout je ne parviens pas à trouver mon rythme... Mentalement, je sors peu à peu de la course et me surprends à ne plus du tout appuyer sur les pédales au sommet de la 2ème ascension d'Heartbreak Hill. Je mets le clignotant à ce moment là (20ème km vélo), très très déçu par mon attitude...

...


...


...



Une grosse après-midi et un trajet Zürich-Marseille en voiture plus tard (sans la climatisation, un "plaisir"...!). Je m'efforce pour rester focalisé et à tout faire pour le mieux et sauver le week-end. Très bien accueilli par la Famille Bessas que je remercie par ailleurs pour avoir récupéré mon dossard, je passe une très courte nuit...

Sur la ligne de départ, un premier 100m explosif me place de suite en tête et me permets de m'économiser ensuite dans le sillage de Fred Van Lierde. A l'avant-dernière bouée, ce dernier fait l'erreur de tourner. Je le suis pendant 5 ou 10m mais trouve cela bizarre, me retourne, aperçois la bouée du demi-tour, et entends des coups de sifflet. Petit coup de pression, et pour revenir sur ceux n'ayant pas fait cette erreur, je dois griller une belle cartouche. La fin de natation est plus paisible et une bonne transition me permets une sortie du parc en tête. C'est là que ça commence à devenir très bon pour moi : j'attaque sur un rythme que je trouve très moyen en m'attendant à ce que cela suive derrière. Je regarde sous mon épaule pour voir si ça suit et ne vois personne ! Je reste concentré et on m'annonce 30'' d'avance au 5ème km ! Au contraire de la veille, une grosse spirale positive s'enclenche : sans en faire des tonnes et en restant sur ce que je sais faire, mon avance augmente considérablement jusqu'à atteindre 1'40'' à la mi-course sur le groupe Van Lierde. Ne connaissant pas bien la descente, je reste très prudent et sacrifie une partie de ce pécule pour poser mon vélo avec 1' d'avance. Parti à pied bien décontracté en sachant qu'il leur faudrait courir très vite derrière pour me reprendre, j'accrois même mon avance à la moitié de la course-à-pied pour la porter à 1'15''. Et là, malgré toute l'économie physique dont j'avais fait preuve, cela devient très difficile. Mon avance fond comme neige au soleil et je suis à deux doigts de ne plus y croire. Transcendé par les encouragements de ma famille, je résiste et parviens à sauver une vingtaine de secondes sur la ligne d'arrivée devant ce grand champion qu'est Frédéric Van Lierde (3ème à Hawaï 2012 et vainqueur des trois dernières éditions de l'Ironman de Nice + détenteur du record, rien que cela !). Très très grosse satisfaction dans la dernière ligne droite !

Merci à tout ceux ayant contribué de près ou de loin à cette performance, ils se reconnaîtront.

A bientôt,

Antony

 


Autre news:
20/08/2016 : Kona 2016 : la situation.
02/07/2016 : Texas/Nice/GP La Rochelle/Soutenance de Thèse/GP Valence/Klagenfurt/Thanyapura...
13/05/2016 : New-Zealand -> Texas et la suite !
25/02/2016 : Du Panama à la Nouvelle-Zélande...
22/01/2016 : 4ème du Ranking Mondial Ironman 70.3 fin 2015 ! Direction 2016...
05/10/2015 : Première victoire sur Ironman 70.3 en Corée !
21/09/2015 : Premier podium sur Ironman 70.3 !
17/08/2015 : Médaille en chocolat (oui, encore !) au championnat d'Europe Ironman 70.3 !
12/06/2015 : Un peu de mieux : Challenge Salou et 70.3 Kraichgau !
19/05/2015 : Bientôt la sortie du tunnel...


» Consulter les archives

RSS